[views]
Andesina ou la chaleureuse Amérique Latine sous une douche froide!!!

Andesina ou la chaleureuse Amérique Latine sous une douche froide!!!

C’est  cette fois  malheureusement, avec un article « coup de poing » et nos grands sourires légendaires que las Sirenas Incaicas répondent face à un mépris des plus étincelants hier lors de notre petite visite (express même vu l’ambiance!) au pop-up store Andesina dont nous vous avions déjà parlé pourtant avec beaucoup d’enthousiasme!

[C’est aussi pour cela que nous avons modifié notre précédent article:http://sirenas-incaicas.com/index.php/2018/05/15/andesina-leldorado-en-un-concept-store/ ]

Oui, nous sommes reparties toutes les deux avec le sourire mais tellement déçues et énervées de notre passage à ce pop-up qui ne rime clairement à rien!!! Certes, Joy Hasselmark a eu la bonne idée de rassembler des créateurs de talents (quoique niveau bijoux, on ne peut pas en dire autant sur les derniers recrutés pour leur pop-up « muy pituco » (qui signifie « très snob » au Pérou! à St-Germain-des-Près). Mais ça s’arrête là.

Prenez une grande cuillère à soupe de SNOBISME,

Une cuillère à café de faux semblants et une de condescendance

et ça y est vous y êtes, chez Andesina!!!

Une petite recette qui mérite de figurer dans notre blog car c’est un véritable « coup de gueule » que nous lançons à ces quelques gens prétentieux qui font des pop-ups et donc créent des évènements commerciaux et normalement également conviviaux afin de faire connaître leur marque/ concept au plus grand nombre dans la joie et la bonne humeur! Nous voulons bien être gentilles et d’ailleurs, bon gré, (mal gré quelques fois), nous le sommes! Mais nous sommes venues de loin hier pour admirer les créations, discuter avec Joy et sa stagiaire (quant à cette dernière, qu’elle ne change rien! c’est bien la plus agréable de toutes!) mais non, au lieu de ça, nous sommes arrivées comme un cheveu sur la soupe, comme deux intruses dans ce petit boudoir tout refermé sur lui-même par la Jeunesse dorée pour les riches avides d’or!! Nous qui sommes prêtes à partager, faire connaître, diffuser tout ce que nous aimons et le biais humain et positif de ce type de rencontres la plupart du temps…Dommage!!!

On peut le dire, on se sent bien plus Latino que ce genre de personnes anonymes et insipides d’origine sud-américaine mais qui ne parlent qu’anglais entre elles: ça fait tellement plus « business » et à part ça, ça veut redorer le blason de l’artisanat local et de gens qui travaillent de leurs mains à la sueur de leur front- tu parles!!!

D’ailleurs, à ce propos, las Sirenas Incaicas vous donnent un petit conseil amical: méfiez-vous aussi des marques et/ou concepts qui clament haut et fort qu’elles sont éthiques, équitables, humaines… comme c’est le cas de Misericordia (cette marque inconnue créée par un type on ne peut plus égocentré-trique pour laquelle j’ai eu le plaisir de travailler…J’aime mieux ne plus en parler mais c’est intéressant de savoir pour vous aussi), vous seriez bien étonnés de voir comme ces gens traitent leurs employés…

Voilà c’est en étant déçu aussi qu’on avance et qu’on apprend de ses erreurs et aujourd’hui, je suis bien contente que le blog me serve d’exutoire (non pas que ça me rende heureuse, ça c’est sûr) mais après tout c’est du journalisme de mode et on a le droit de partager ses coups de cœur comme ses coups de gueule! ça fait partie du jeu!

Nous allons tout de suite enchaîner avec un NOUVEL ARTICLE beaucoup plus intéressant : NOTRE MANIFESTE DE LA MODE et « Qui m’aime me suive! »

A bon entendeur,

Salut,

Las Sirenas Incaicas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *