[views]
Des créateurs venus de l’Eldorado!

Des créateurs venus de l’Eldorado!

Hola todos!

Nous vous avons soigneusement dressé un joli palmarès de nos Coups de Cœur Mode  made in América Latina! On espère que vous aimez? Nous on adore!!! :))

 

LE PALMARES DE LAS SIRENAS INCAICAS

I. Coup de cœur pour les cœurs ex-votos des clutch de Meche Correa (Pérou)

Flanquées d’un motif de cœur rappelant incontestablement les ex-voto religieux, les pochettes en tissus andins multicolores de cette créatrice célèbre au Pérou et grande ambassadrice de la Haute-Couture latino-américaine, sont un peu « le Pérou à portée de mains »!!! Jeu de mots pour un accessoire des plus réussis, ils ne pouvaient que :

-Plaire à nos yeux ébahis en manque de vitamine D tout droit venue d’Inti, le Soleil!!

-Parler à nos cœurs nostalgiques du Qosqo « Cuzco » en quechua, le » Nombril de la Terre » selon les Incas, rien que ça!!

Avec une forme qui évoque également une enveloppe postale, cette pochette artisanale aux finitions parfaites et aux couleurs flamboyantes devient un accessoire de mode unique et original qui ferait chavirer n’importe quel cœur au regard aiguisé! Vous l’aurez compris, las Sirenas Incaicas adorent!!!

Évidemment made in Pérou, c’est le coup de foudre assuré!

(Ci-dessous un portrait de la créatrice et une petite série de photo de son style unique)

II. « Chapeau! » Yosuzi (Venezuela)

La finesse des motifs géométriques, la douceur de quelques pompons et le choix de superbes couleurs font des chapeaux (et paniers/cabas) Yosuzi du Venezuela de véritables accessoires de mode autant que de splendides objets de collection. Comme c’est joliment expliqué sur le site de la marque, « yosuzi » signifie « fleur de cactus » et tous les chapeaux et paniers sont fabriqués à partir de palme d’Iraka (du palmier du même nom). Là encore, on adore car notons l’exclusivité d’un réel savoir-faire ancestral et l’aboutissement exceptionnel pour des chapeaux qui donnent envie de renouer avec l’ombre… du Soleil bien sûr! Plions bagages pour les porter jour et nuit, à la plage et en ville!

III. L’Or des bijoux d’Eldorado par Liza Echeverry (Colombie)
(Ci-dessus, portrait de la créatrice parée de ses bijoux)
Les Incas ne sont peut-être pas la première source d’inspiration de cette créatrice Colombienne, mais pour las Sirenas Incaicas, les formes et la dorure extrême de ses bijoux nous font penser aux ornements portés par les élites dans les anciennes civilisations andines…(A ce propos de bijoux inspirés des Incas, voir également notre article dédié à la créatrice Française Salomé Charly : http://sirenas-incaicas.com/index.php/2017/07/09/bois-pompons-et-tissus-andins-pour-un-cocktail-de-bijoux-petillants/)
Dans son langage propre, Liza Echeverry revisite des formes déjà vues; géométriques, circulaires, serpentines et les magnifie grâce à la matière (argent plaqué or et sans nickel provenant de son pays natal), les agrémente ou au contraire les épure sans concession dans un format souvent massif et XXL. Ses bijoux même portés seuls (juste un collier ou une paire de boucle d’oreilles ou encore une manchette ou une bague) constituent des parures à part entière et sont teintés d’une classe absolue!
Superbe revers de médaille pour ces bijoux qui font de l’Eldorado mythique, le champs des possibles de la Femme fatale et moderne.
 

Scaloworld ou un autre horizon en un tour de sac! (Guatemala)

Comme nos fétiches marques de maroquinerie Laïta from Buenos Aires to Paris et Nusta, Scaloworld est aussi le fruit d’un métissage entre Europe et Amérique Latine, cette fois plus précisément entre Italie pour la qualité du cuir et Guatemala pour la richesse des tissus traditionnels qui resplendissent de couleurs et de motifs tous aussi exotiques les uns que les autres! Ainsi les formes « standard » de la maroquinerie sont revues et corrigées par la fraîcheur du mix entre cuir rigide lisse et tissu flamboyant d’ailleurs pour une utilisation chic et pratique, citadine en tous cas… Les couleurs tant du cuir ou du tissu créent un effet graphique et hypnotique qui nous entraîne dans le sillage d’une femme voyageuse qui peut mettre la jungle guatémaltèque en poche dans un sac à porter au quotidien!

 

2 réactions au sujet de « Des créateurs venus de l’Eldorado! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *