[views]
BIJORHCA, la perle du bijou fantaisie!

BIJORHCA, la perle du bijou fantaisie!

Chers lecteurs,

     Grâce à mon travail et plus particulièrement chargée de la « Boutique Précieuse » à Empreintes (Concept-store des Métiers d’Arts, j’ai pu aller visiter le salon Bijorhca (Salon Professionnel International du Bijou à Paris, Porte de Versailles) vendredi dernier et j’en ai été ravie!
J’en ai profité pour vous rapporter tout un butin de nouvelles pépites et ce, dans une catégorie encore inexplorée dans notre Eldorado de la Mode: les bijoux!

NB: C’est votre première visite? N’oubliez pas d’aller lire notre A PROPOS pour en savoir plus sur l’identité de Sirenas Incaicas.

Aussi, voilà un petit compte-rendu spécialement pour vous!

Bien sûr, je n’ai pas pu tout voir mais je me suis surtout focalisée sur le secteur de la bijouterie Fantaisie car c’est ce qui m’intéressait le plus (il y a aussi le secteur Joaillerie et Horlogerie) .

Bijorhca Paris Golden Cheer Grahams septembre 2016 exposition bijoux univers elements fantaisie precieux

D’abord, Bijorhca est un très beau salon, vous vous y sentez bien et vous en avez plein les yeux!!! Cette session de janvier présente les tendances printemps-été 2017. En essayant d’être le plus objective possible, je dois dire que l’offre en bijoux fantaisie est assez vertigineuse! Il y a beaucoup de jolies choses mais finalement assez peu d’originalité!J’ai donc sélectionné pour vous cinq créateurs typés qui sortent vraiment du lot!

      J’ai eu le plaisir de retrouver Anagold (Bijoux en plumes et montures en laiton argenté ou doré que nous avons depuis la Saison 1 à la Boutique précieuse à Empreintes). Honnêtement, Anagold fait partie des meilleurs créateurs que j’ai pu voir. Elle a un véritable univers, une réelle identité et spécialité; ici le travail de la plume par exemple. En effet, en discutant avec elle sur le stand de Bijorhca; quand je lui demande si on peut dire qu’il y a une inspiration amérindienne à ses créations, elle nous le confirme et ses collections qui portent le nom de « Chamane » ou encore « Iroquoise » en sont des reflets. Lorsque vous vous baladez sur son site (bien fait par ailleurs), « Amazonie » est la première source d’inspiration énumérée avec également l’art de la plumasserie selon Jean-Paul Gaultier, Chanel ou encore la plume de paon, la fourrure du loup de Sibérie, etc.: bref un condensé de tout ce qui tape dans l’œil de Sirenas Incaicas! Il existe à la fois un intérêt porté aux traditions et parures amérindiennes et un savoir-faire ancré dans le patrimoine prestigieux de la mode à la Française autour d’une passion maîtrisée: la plume.

collier papillon anagoldpics anagold

bracelet anagoldp-oiseau-rouge-anagold

     J’ai eu un gros coup de cœur pour la marque « Nach bijoux » (Toulouse): l’histoire de deux jeunes sœurs dont le père était le leader de la miniature en porcelaine et qui se sont directement inspirées du travail de leur père pour créer des bijoux sur le thème exclusif de la faune et de la flore! Déjà une histoire de sœurs, de père, de famille et d’animaux, ça nous parle! En tous cas, cette marque propose presque autant de bijoux qu’il y a d’animaux sur la planète!!! Il y en a forcément un pour vous! Avec un côté kitsch (dû aux petits animaux de porcelaine colorée qui font vraiment penser à des bibelots de brocante!), les créatrices ont su rendre tout l’attrait à ces mini-créatures en composant des collections peps, drôles, originales et personnelles avec des formes assez contemporaines qui dépoussièrent définitivement l’objet de grand-mère anecdotique!!! C’est vrai: un petit guépard posé à côté de vieux bouquins n’a aucun intérêt,si ce n’est qu’il est mignon alors qu’ imaginé en bijou; il dégage quelque chose de férocement humoristique et incroyablement tendance,voire classe! Ce qu’on retrouve dans le thème : « jungle », le félin est aussi l’emblème de Cartier par exemple avec l’iconique panthère. Nadia et Nancy Koch, les deux sœurs fondatrices de la marque dégainent leurs multiples talents dans des collections très abouties. Leurs différentes gammes sont dotées d’un raffinement tel un doux parfum d’enfance et d’un caractère sauvage et inattendu propre à la mode. Elles créent aussi de la petite maroquinerie (pochettes) et même une toute nouvelle ébauche de ligne de vêtements (vue en exclusivité à Bijorhca!) avec des tee-shirts, chemises, foulards qui reprennent directement les dessins et aquarelles de Nadia et Nancy: animales bien sûr! Leur travail garde toujours le sceau de la marque: la petite pièce de porcelaine. Une réelle griffe aux allures féminines, joyeuses, décalées et irrésistiblement chics!

NACH2015Savane-1024x705

nach glacenach pochette

      Vient ensuite le travail d’une créatrice que j’ai beaucoup aimé. Elle s’appelle Wonder Woolman! Clin d’œil évident à la Super héroïne, ses créations toutes en laine (au crochet principalement) rivalisent de savoir-faire, couleurs, légèreté et de caractère avec une touche de joie de vivre qui sort vraiment de l’ordinaire. Très sympathique, Natacha, la créatrice en personne est venue exprès me voir sur son stand pour parler de ses bijoux. Premier point commun: des origines portugaises! Il m’est alors impossible de ne pas souligner le lien qui peut exister (en tant que source d’inspiration) avec l’artiste contemporaine portugaise Joana Vasconcelos,reine de « l’art textile » pourrait-on dire! En effet, on le lui a déjà fait remarquer cette correspondance intéressante…

wonder-woolman

wonder woolman bulldogboucle pompon wwoolman

Mais c’est aussi au Pérou que j’ai pensé devant ses parures multicolores en laine! Avec une collection nommée « Wonder pompon », nous retrouvons les ornements folkloriques des lamas de la sierra andine, les photos sublimes d’un Vogue au Pérou par Mario Testino… La mode dans toute sa splendeur! Du travail de Wonder Woolman, émerge une explosion de gaieté, une finesse des métaux valorisant le tissu, une exubérance comme une douce folie à porter.
A la fois vintage et avec une pointe ethnique, ses parures sont une véritable ode à la modernisation de la laine, à arborer non pas comme accessoires (écharpes, gants, bonnets) : ce qu’on lui connaît habituellement, mais comme de vrais bijoux: une petite révolution! :))

femmes leju

bracelets camaïeu lejubracelets multicolores leju

      Pépite à mi chemin entre nos « Trésors d’Artisanat Tendance » et « Mode occidentale inspirée d’ailleurs », la marque Leju a particulièrement retenu mon attention sur Bijorhca! De prime à bord, un stand aux accents de là-bas avec une multitude de rangs de perles de toutes les couleurs déclinés en bracelets, colliers, boucles d’oreilles…Des similitudes avec les bracelets brésiliens comme ceux de nos chères créatrices d’Hipanema/ Amenapih, mais à bien y regarder, on s’aperçoit que c’est ailleurs: c’est encore différent. Et ce n’est pas pour nous déplaire! Sirenas Incaicas recherche avant tout l’originalité, la diversité, de vraies pépites et trésors! Au stand, je suis très bien accueillie par des représentantes dont une qui prend le temps de me décrypter les bijoux. Leju est la combinaison de deux prénoms: Lenny Trines, une jeune femme néerlandaise qui a beaucoup voyagé notamment -nous y venons- en Colombie! Et Juan Munoz, Colombien imprégné de sa culture, designer. Implanté à Londres, la marque se veut humble et épurée, élégante par nature en mettant au cœur de ses collections la reconnaissance du travail d’une immense qualité des artisans colombiens. D’une finesse incroyable et d’un panorama de couleurs plutôt dans des teintes naturelles, Leju affiche des petits prix et des bijoux faits pour s’accumuler, pour les porter ensemble et par là, revendiquer un véritable parti-pris : celui de traditions ancestrales si fluides, modernes par essence.

Ambiance_Leju_F

    Et enfin, je vous présente Batucada pour finir en toute légèreté! Bijoux tatoos, Sirenas Incaicas ne pouvait passer à côté! Accueil également très chaleureux par le créateur de la marque et son attachée de presse, vous vous sentez tout de suite à l’aise, comme transporté par la bonne humeur légendaire du Brésil! Comme souvent, derrière cette marque attrayante et innovante, se cache un voyageur passionné, inspiré, guidé. Loïck Leblond a vécu à Rio et a déniché là-bas quelque chose qu’il pouvait ramener et décliner en de multiples possibilités: la gomme naturelle. Bien différente du silicone (chimique), la gomme naturelle épouse davantage la peau et est tellement plus agréable, sophistiquée! D’ailleurs, ce qui est intéressant ici, c’est qu’en plus des parures de bijoux habituelles (colliers, bracelets, boucles d’oreilles), Batucada développe aussi une ligne à l’effigie de la culture brésilienne: des tongs, sandales et même des ornements de pieds qui composent un joli panorama où il fait bon vivre, une harmonie où c’est toujours l’été! Un bel avantage: tous les bijoux résistent très bien à l’eau* et constituent donc de très bonnes alternatives pour avoir toujours la classe y compris en maillot de bain! *Tous sauf un: il s’agit d’une nouveauté exclusive de la marque que j’ai eu la chance de découvrir à Bijorhca, la manchette de la collection « Paris ». En laiton galvanisé, elle est conçue pour y clipser une bande composée d’un motif ajouré (qui rappelle bien l’univers de la marque); vous êtes donc libres de choisir son motif et d’en changer! Cette collection porte bien son nom: une manchette qui peut aller avec chacune de ses tenues: très parisienne et ultra mode!

mannequin batucada

collier batucadatongs batucada

     Alors, plutôt plume, porcelaine, 100% laine, tissage ou gomme naturelle? En tous cas, parmi ces pépites, vous avez le choix! Et surtout, vous avez un échantillon de marques inspirées d’Amérique latine ou d’ailleurs qui vous montre qu’en matière de bijoux, la mode n’a pas dit son dernier mot!

2 réactions au sujet de « BIJORHCA, la perle du bijou fantaisie! »

  1. Jolies photo de présentation,
    nous sommes Camille G. et Karina J. nous travaillons en ce moment pour la marque artisan shamballa Paris. Nous souhaitons trouver de nouveaux clients afin de réaliser des collections et apprendre de nouvelles technique. Nous maitrisons pour le moment le macramé et les modèles en cire perdue.
    Un petite bouteille à la mer mais bon qui sait ?
    Enjoy,
    C&K

    1. Bonjour Camille et Karina,
      Nous vous remercions beaucoup pour votre commentaire sur notre blog, avec du retard, excusez-nous pour le délai: nous étions un peu absentes en ce moment! Nous aimerions en savoir plus sur votre marque et votre travail, si vous avez un site, une page facebook, un compte instagram à nous montrer, ça serait avec plaisir! Bien à vous, à bientôt peut-être 🙂
      Olyanna et Kyralina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *